Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

Jean-Bernard Moussu

Pour des raisons de santé, Jean-Bernard Moussu n' a pu participer, comme prévu, 
à la 20ème Fête du Livre

Jean-Bernard MOUSSU journaliste,
a interviewé le dessinateur d’humour VOUTCH.
Il en est résulté ceci :

PRIX DU LIVRE D'HUMOUR JULES RENARD 2017
décerné sur la 20e Fête du Livre d’Autun des 8 et 9 avril 2017
organisée par Lire en Pays Autunois 


  Président du jury : René de Obaldia de l’Académie française.
En présence de membres de l’Académie Alphonse Allais


 A l’intention des gens curieux,
le « quelqu’un d’assez connu » est Frédéric Beigbeder

Entrez dans les coulisses de Voutch...

Ce qu’en dit Jean-Bernard Moussu :
« Que connaît-on de Voutch, mis à part ses dessins d’humour ? Assez peu de choses, finalement. Ce livre avait donc simplement l’ambition d’en dire et d’en montrer un peu plus sur cet auteur. Ça, c’était le principe. Et Voutch l’avait totalement accepté.
Du moins, c’est ce que je croyais.
J-BM »

 Ce qu’en dit Le Cherche-midi, éditeur :

« Les lecteurs apprécient non seulement l’humour de Voutch, mais aussi la qualité de ses dessins et le regard ironique qu’il porte sur notre société. Du couple au monde de l’entreprise, en passant par les nouvelles technologies ou l’univers familial, il arrive à nous faire rire de nos propres travers.
Le goût pour le dessin de Voutch, Jean-Bernard Moussu le fait partager au lecteur et l’entraîne dans les arcanes de la création et du métier. A travers ce grand entretien à la mise en page surprenante, à travers des documents inédits, des brouillons, des dessins, des illustrations, des affiches, apparaît l’itinéraire personnel et professionnel du dessinateur.

On en parle :
Le journal Le Parisien en dit : "C'est tendre, drôle, fou, c'est Voutch ! »
Un internaute : « C'est vraiment drôle, mais plus encore émouvant. »