Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  14 novembre 2018

 

 

Apollinaire
Le mal-aimé

  LECTURE  ET MUSIQUE
  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  15 novembre - 20h30 

  Exposition 
  Texte et textile 
  Au fil des mots 

  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  Du 16 octobre au 17 novembre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Jean-Louis Crimon

Jean-Louis CRIMON a participé à la 21e Fête du Livre d'AUTUN les 7 et 8 avril 2018 
 

D’abord professeur de philosophie à la Cité scolaire d'Amiens, puis journaliste au Courrier Picard, à Radio France Picardie, à France Inter, et enfin à France Culture, Jean-Louis CRIMON décide en 2010 de tirer un trait sur son passé professionnel et devient bouquiniste à Paris pendant trois ans jusqu’en mai 2013. Depuis, il est romancier à temps complet.

Il avait publié en 2001 Verlaine avant-centre, qui reçut le prix Tristan-Bernard. Rue du Pré aux Chevaux et Oublie pas 36 complètent cette trilogie très autobiographique.

 Il passe un semestre en Chine - de septembre 2011 à janvier 2012 - à Chengdu, à l’Université Normale du Sichuan, comme professeur de conversation française.

C’est cette expérience qui l’a inspiré pour écrire Du côté de chez Shuang (Le Castor Astral, 2013). C'est un roman d’amour et d’humour, mais qui nous parle aussi de Chengdu, de Confucius, de Mao... Il est dédié à Liu Xiaobo, Prix Nobel de la Paix en 2010, décédé en Juillet 2017 après 9 années d’emprisonnement.

 

Boris Vian a écrit L’Automne à Pékin, mais ça ne parle ni d’automne ni de Pékin. L’auteur de ce roman a voulu écrire l’Automne à Chengdu, et que ça parle un peu d’automne et un peu de Chengdu.
De Confucius aussi.
De Mao. Des pandas.
Du pays du capitalisme rouge.
De l’empire du Milieu
devenu l’empire des Extrêmes.
De la Chine d’aujourd’hui et
de la Chine d’autrefois.
Baroque. Loufoque.
Poétique. Politique.
Désopilant, et tombant pile pourtant.
Love Story asiatique et chimérique.
Onirique et ironique.
Du côté de chez Shuang est un roman d’amour et d’humour.
Humour débridé. Un amour unique
au pays de la multitude.

Le blog de Jean-Louis Crimon : www.crimonjournaldubouquiniste.com

Bibliographie de Jean-Louis CRIMON :
Je me souviens d’Amiens (Le Castor Astral, Paris – 2017)
Du côté de chez Shuang (Le Castor Astral, 2013)
Oublie pas 36, roman (Le Castor Astral, Paris – 2006)
Renaud raconté par sa tribu, biographie, (L’Archipel, Paris – 2006)
Renaud, biographie (Librio Musique, Paris – 2003)
Rue du Pré aux chevaux, roman (Le Castor Astral, Paris – 2003)
Verlaine avant-centre, roman (Le Castor Astral, Paris – 2001)
Les gants d’Andersen, nouvelle (Editions Sansonnet, Lille – 1998)