Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
   21 novembre 2017

 

  Graines d'écrivains 2018

date limite : 31 janvier 2018 



 

 


 


 

 


Recherche

Libar M. Fofana

     Libar M. Fofana est venu à la Fête du livre d'Autun en 2005. Il y a présenté son deuxième roman  : N'Körö (Continents noirs, aux Editions Gallimard).

    «Une épouse, qui avait eu le double malheur d’être frappée de stérilité et de voir son mari prendre une deuxième femme pour perpétuer le nom glorieux de ses ancêtres, connut les affres de la jalousie et de l’humiliation lorsque la jeune mariée tomba enceinte.

    Deux mois plus tard, la première épouse annonça à son tour sa grossesse tout à fait inattendue et accoucha d’un prématuré trois jours avant sa jeune rivale, soufflant le droit d’aînesse à celui qui fut conçu le premier.

    Un homme de science et d’expérience fut consulté : il fit entendre des choses sans les dire clairement. C’était un empirique qui voyait de la sorcellerie dans les guérisons auxquelles il était étranger. L’accusée fut répudiée et tous les droits échurent au puîné. Alors, peu à peu, la haine que se vouaient les deux femmes surit le lait qu’elles donnaient à leurs enfants…»

    Une étrange énigme pourra-t-elle départager les deux frères ? La vraie vie de Tayoro et de Mamadi est une histoire de vengeance, de violence, d’amour et de mort, un récit aux cruels rebondissements, une quête poignante entre sorcellerie et milice populaire dans la Guinée des années 1970. Abel et Caïn au cœur de l’Afrique noire d’aujourd’hui. Une descente aux enfers traversée par des éclairs paradisiaques et racontée avec ce toujours admirable talent fofanien de conteur.

    En 2004 avait paru Le fils de l'arbre.