Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
   21 novembre 2017

 

  Graines d'écrivains 2018

date limite : 31 janvier 2018 



 

 


 


 

 


Recherche

Michel Faul

  Michel Faul, outre ses activités professionnelles (il occupe un poste à responsabilité marketing chez un grand équipementier télécoms), est pianiste et accordéoniste. Il s'intéresse aussi tout particulièrement à l'histoire de la musique française et de l'opéra-comique du XIXe siècle.

Michel Faul lors de la Fête du Livre d'Autun en 2009.

Michel Faul à la 11è Fête du Livre d'Autun. 

 
 
Il a participé à la 12è Fête du Livre d'Autun, les 18 et 19 avril 2009.

  Il a présenté les ouvrages suivants :
 -- Louis Jullien, musique, spectacle et folie au XIX°siècle (éditions Atlantica), qui raconte le parcours étonnant d'un très médiatique et excentrique chef d'orchestre et compositeur de musique légère
 -- Nicolas-Charles Bochsa, harpiste, compositeur, escroc (éditions Delatour), qui retrace la vie de l'un des plus grands harpistes du XIX° à la vie romanesque et singulière
 -- Les tribulations mexicaines de Nicholas-Charles de Bochsa, harpiste (éditions Delatour) qui raconte une année riche en aventure de la vie de N-C Bochsa.
-- A paraître en février 2009, Etienne de Jouy (éditions Séguier). Etienne de Jouy (1764-1846) fait partie des célébrités d'une époque aujourd'hui méconnues du public malgré leurs heures de gloire passées. Ses écrits (pièces de théâtre, livrets d'opéras mis en musique par des compositeurs célèbres tel Rossini, chroniques et articles de presse multiples…) ne sont pas passés à la postérité faute de qualités suffisantes sans doute. Déjà à l'époque, Jouy est vilipendé par certains critiques… Mais, plus étonnant, sa vie présente plusieurs caractéristiques intéressantes qui auraient pu attirer l'attention de quelque biographe en mal de recherche. Elle comporte deux grands chapitres : un chapitre militaire et un chapitre littéraire. L'un comme l'autre de ces chapitres est constitué d'aventures multiples : voyages, intrigues, prison,… Jouy s'accommode fort bien - un peu comme Talleyrand et bien d'autres - des nombreux régimes politiques qui se succèdent et fait incontestablement partie du club des "girouettes" de l'époque. Il sera également l'un des plus féroces combattants de la guerre littéraire opposant les " classiques" aux "romantiques", lui-même se rangeant dans la première catégorie et s'acharnant à empêcher Victor Hugo d'accéder à l'Académie française.