Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

François Durpaire

Pour de graves raisons familiales, François Durpaire
a dû annuler sa venue au 13è salon du livre d'Autun, des 24 et 25 avril 2010.
 
François Durpaire a participé à la 11è Fête du Livre d'Autun d'avril 2008 avec son ouvrage
L'Amérique de Barack Obama - Qui est le vrai Barack Obama ? 
 
    Né à Poitiers en 1971, François Durpaire est historien. Il travaille sur la diversité culturelle en France et aux Etats-Unis, et sur l'évolution des identités au sein de la mondialisation. Etudiant les migrations africaines et caribéennes en France et aux Etats-Unis, il définit le concept de "nationalité fonctionnelle" et réfléchit à  une citoyenneté adaptée au "multi-identitarisme postnational".


    Agrégé d'histoire, il enseigne pendant dix ans dans le secondaire et milite pour la prise en compte des héritages africains et caribéens dans l'enseignement de l'histoire. Notamment, en 2002, suite à la loi Taubira, son ouvrage « Nos ancêtres ne sont pas les Gaulois » envisage la manière dont peuvent être enseignés les sujets dits "sensibles" : histoire de l'esclavage, colonisation, migrations post-coloniales. A quel niveau les enseigner, de quelle manière et pourquoi c'est important de les enseigner. Abordant la question des relations entre mémoire et histoire, il prône une "pédagogie des passerelles". « Enseignement de l'histoire et diversité culturelle ».

En 2004, il obtient son doctorat en soutenant sa thèse sur le rôle des Etats-Unis dans la décolonisation de l'Afrique noire francophone.

    En 2006, il est co-fondateur de l'Institut des Diasporas Noires Francophones, qui réunit des chercheurs spécialisés dans les études diasporiques. « Il y a des gens qui travaillent sur le sujet, mais ils sont isolés. Comme le dit justement Christiane Taubira, « Nous sommes nombreux à être seuls ». Il faut en prendre conscience. Il serait temps de créer en France un observatoire des sociétés caribéennes et de l'Océan indien. On étudie la flore, la faune, le climat, les volcans ? Pourquoi pas les êtres humains ? La vocation de l'IDNF est de mettre en réseau les chercheurs qui travaillent sur ces problématiques, de se rencontrer, d'organiser des colloques, de produire des articles, en un mot : de penser ensemble. »

    Chargé de cours pendant sept ans à l'université de Paris 1, il enseigne depuis 2007 à l'IUFM de Versailles. Il est chercheur associé au Centre de Recherches d'Histoire Nord-Américaine de l'Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne.

    Paraît aussi France Blanche, Colère Noire, première histoire de la question noire en France, se demandant pourquoi et dans quel contexte les gens peuvent s'identifier par rapport à la couleur de leur peau, ce qui ne va pas du tout de soi.

    Puis en 2006 « La Civilisation américaine », co-écrit avec André Kaspi, Hélène Harter et Adrien Lherm.

    En 2007, paraît, en collaboration avec Olivier Richomme, la biographie du sénateur noir américain candidat à l'investiture démocrate contre Hillary Clinton : « L'Amérique de Barack Obama ». Qui est le vrai Barack Obama ? Qui est cet homme qui entend briguer la présidence de la première puissance mondiale? Qui se cache derrière ce sourire ravageur et cette allure de gendre idéal ? Quels sont ses origines, son parcours, son programme, ses failles ? Quelle est la raison d'être d'une telle passion médiatique pour ce candidat ? Quelques réponses dans l'ouvrage de François Durpaire...

Interviewés par Patricia Martin, François Durpaire (à gauche) et Gaston Kelman lors de l'édition 2008. François Durpaire et Gérard Chazal, président de Lire en Pays Autunois.

Plus sur François Durpaire : https://www.u-cergy.fr/fr/_plugins/mypage/mypage/content/fdurpaire.html

Retrouvez F.Durpaire sur son site officiel : http://www.durpaire.com/spip.php?rubrique2