Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

François Beaune

François Beaune a participé à la 17e Fête du Livre d'Autun, les 12 et 13 avril 2014.

François Beaune est venu déjà deux fois à la fête du livre d’Autun, en 2008 et 2010. En novembre 2011, il est venu, à l’invitation de Lire en Pays Autunois, présenter son roman L’ange noir (Gallimard) et présenter son projet d’un tour de la Méditerranée dans le but de collecter des histoires vraies dans chacune des villes étapes où il est resté un mois en résidence. De ce voyage est né un nouveau livre La lune dans le puits – des histoires vraies de Méditerranées qu’il présentera sur la 17ème Fête du Livre.
Il écrivait : « Je compte collecter les histoires vraiesdes gens, au hasard des rencontres… Le monde est une bande dessinée. Entre les cases qui racontent l’Histoire, il y a les caniveaux, ces parenthèses temporelles en deçà de l’intrique, propices aux petites histoires ». C’est donc une œuvre à mille mains qui nous est présentée. Par ailleurs, il nous propose un livre pour enfant coécrit avec sa fille, Youk le râleur (Actes Sud). Du livre noir au livre pour enfant, le voyage littéraire de l’auteur déroule peu à peu toute sa richesse.


François Beaune à Autun le 16 novembre 2011

Cette soirée a été l’occasion d’échanger sur ce roman, mais aussi toutes les formes que prend la créativité de ce jeune auteur, et sur ses projets liés à son travail d'écrivain.

Se référant à l'expérience de Paul Auster, François Beaune entreprend un tour de la Méditerranée. Il sera en résidence un mois dans chacune des villes-étapes de son périple. « Je compte collecter les histoires vraies des gens, au hasard des rencontres... Le monde est une bande dessinée. Entre les cases qui racontent l'Histoire, il y a les caniveaux, ces parenthèses temporelles en deçà de l'intrigue, propices aux petites histoires », écrit-il dans L'entresort. Ainsi se fait « une oeuvre à mille mains ».

Cette rencontre, à l'issue de laquelle François Beaune a dédicacé ses livres, s'inscrivait dans le cadre des « 15 de la 15è » et des soirées Un soir un livre.


copyright Bernard Ciancia

En 2010 : Le mot du Président...

    ‘Il y a deux ans, François Beaune était présent sur la Fête du Livre avec sa revue Louche.
   Il revient en 2010 avec son premier roman Un homme louche (Ed Verticales, 2009) qui a connu un immense succès lors de cette rentrée littéraire.
   Le personnage central de ce roman est un homme « décalé » qui voit le monde par les détails. L’écriture souvent ironique, mais aussi pleine de tendresse contenue ne manque ni d’humour ni de poésie.
   François Beaune, c’est un style qui s’affirme, son roman un grand moment d’humanité avec ses faiblesses, ses gesticulations absurdes, un regard lucide et étrange sur notre monde.
Nous serons heureux de le recevoir à nouveau sur la Fête du Livre 2010. » 

     En 2008 :  "Entre Alfred Jarry et Boris Vian", dixit, dans Le Magazine Littéraire d'octobre 2009, Vincent Landel, qui conclut ainsi son article sur Un homme louche : "Loin des autofictions germanopratines, cette "descente aux enfers forgés" peut se lire, entre rire et malaise, comme le rejet d'une réalité évidée par l'image; François Beaune berce la nostalgie d'un univers minéral, sans séries télé ni télécommandes qui rendent fou, comme son héros. Ou poète, comme lui-même. "Je suis le regard posé sur mon époque", dit froidement le premier. Elle s'y reconnaîtra".