Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

Claire Aronica

Claire Aronica
 a publié en juin 2008
 un premier roman très prometteur : « L'impossible Armistice » aux Editions de l'Armançon.


Elle a participé à la 12e Fête du Livre d'Autun en 2009. 


Elle est revenue à Autun en 2010, les 24 - 25 avril, avec son 2e roman « Entre les lignes »
(même éditeur)

 

 Elle était aussi présente les 16 et 17 avril 2011 pour la 14ème édition de la Fête du livre d'Autun

Claire Aronica et Gilles Vauclair lors de leur entretien avec Patricia Martin, à la Fête du Livre d'Autun en 2009 

 

L'impossible Armistice, résumé : A son retour des tranchées en 1919, Auguste pense retrouver Sennecey-le-Grand et les siens tels qu'il les a quittés quatre ans auparavant. C'est compter sans Emilie, sa fille, qui a maintenu à flot la bijouterie familiale pendant son absence. Nourrie de lectures de jeunes auteurs contemporains et fréquentant les milieux journalistiques lyonnais, elle se refuse à reprendre la place qui seyait aux femmes avant la guerre. Un fossé d'incompréhension se creuse entre elle et son père, de plus en plus large, de plus en plus profond. L'affrontement est inéluctable. D'autant qu'Auguste ne parvient pas à se délivrer du poids de ses années de guerre.

Roman de l'après première guerre entemêlant les déboires commerciaux d'une petite bijouterie familiale de Bourgogne et les récits de guerre du père, « L'impossible armistice » est celui des petites gens pour lesquelles la guerre ne s'est jamais terminée, dont la paix finale a été rendue impossible par l'absence d'un mari, d'un père, d'un frère, d'un ami... soit tout un pays coincé entre l'horreur et l'oubli. Rondement mené de la plume sensible et riche de se jeune auteure Claire Aronica, « L'impossible armistice » déroule une trame dynamique autour d'un conflit de générations entre le père, ancien caporal rigoureux, et sa fille, active et passionnée, le tout baignant avec justesse dans le traumatisme général de 1919. Gouaille de poilu et littérature moderniste, joaillerie raffinée et cauchemar des tranchées - ce premier roman établit de vigoureuses et séduisantes "correspondances" (comme dans le beau chapitre ainsi intitulé) sur fond de siècle en mouvement et d'humanisme chaleureux. N. Cavaillès

 

Entre les lignes : François Ledoux, directeur de collection aux éditions de la Ville, apprécié de tous, est à l'origine de quelques beaux succès, notamment dans le domaine de la littérature policière.
La réception du manuscrit d'un de ses auteurs phares le trouble et le laisse désorienté. Quelques années plus tard, sa mort provoque chez Georges Candelier, universitaire, tristesse... et étonnement : il semble que son ami François lui ait laissé un message posthume par le biais d'un article de presse. Que doit-il comprendre ? Dans quel but ? La vie du maître de conférences va s'en trouver bouleversée, d'autant que dans l'univers très feutré de l'université Marcel-Proust, on n'est pas habitué à recevoir les menaces d'un mystérieux agresseur noctambule...
Claire Aronica, qui s'est fait connaître avec son premier roman L'Impossible Armistice, plonge, cette fois-ci, ses lecteurs dans l'univers de Georges Simenon et noue autour du célèbre romancier une intrigue aux retombées aussi innombrables qu'inattendues. (note de l'éditeur)