Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
   21 novembre 2017

 

  Graines d'écrivains 2018

date limite : 31 janvier 2018 



 

 


 


 

 


Recherche

Bernard Chatelet

   Bernard Chatelet a participé à la Fête du Livre d'Autun  2011.

Il est revenu en 2012, les 14 et 15 avril
      

Présentation de l’auteur sur le site des Editions Mutine.

"Je suis une marquise de Sévigné du monde des camionneurs".

    Né à Neuville les Dames, en Dombes précise-t-il, car pour lui le monde est composé de deux entités de valeur égale, les Dombistes et les autres !
    Il fut camionneur durant trente ans, passant de la conduite des camions à la direction d’une entreprise de manutention lourde et de transports exceptionnels en collaboration harmonieuse avec son jeune frère. Puis c’est la mort abominable de ce frère emporté lentement d’une tumeur au cerveau, mais aussi le remplacement des entrepreneurs par les spéculateurs comme donneurs d’ordres (Seillière remplaçant Gattaz). La barbarie libérale faisant perdre aux camionneurs l’amélioration de cette qualité de vie arrachée âprement au fil des ans grâce aux progrès technologiques : roulez sans compter vos heures, roulez au moindre coût pour l’augmentation de nos marges et fermez vos gueules… ont eu raison de sa raison.
Responsable minoritaire, en accord avec les autres actionnaires, il vend l’entreprise, renonce au beurre et à l’argent du beurre, choisit de bouffer de la margarine (seulement le dimanche) et écrit Le Balai et le Mouton. La dérision comme antidote à la haine.
Camionneur, il le reste de cœur et d’esprit, il a aimé ce milieu, ses collaborateurs et les hommes de terrain qu’il y a côtoyés. Un jour viendra peut-être, où à la manière de la Sévigné, il racontera par l’écrit ce dont il a été témoin…
Il vit à côté de Bourg en Bresse, écrit beaucoup : 8 livres en 10 ans sans compter les nouvelles, contes, pamphlets...  et a été primé à l'échelon national pour sa nouvelle Histoire d'image, prix organisé par l'Association française des Cinémas d'art et d'essai, le centre national du cinéma et le centre national du livre.
Auteur bivalent, voire ambivalent, il travaille l’écriture dans deux registres, le roman d’introspection comme Les Tours du Silence, édité chez Mutine - qui lui valut deux premiers prix du roman, Ambronnay 2001 et Prix C. Favre de Vaugelas 2002 - et le délire aux limites de la logorrhée comme Le Balai et le Mouton.
       Son animal de compagnie préféré ? Sa lecture de chevet ?
    Dans son état logorrhéique, il vous parlera de la tendresse qu’il a pour la boîte de thon posée sur sa table de nuit. Du plaisir qu’il éprouve à en lire l’étiquette avant de s’endormir.
   Dans son autre état - plus essentiel ? - il vous dira comme il aime rejoindre les pensées de Théodore Monod et combien il aimerait partager la compagnie d’un de ces céphalopodes qui, d’après Monod, pourraient bien nous remplacer sur terre si nous continuons à déconner !

Après, entre autres,  Le moche et la moucheAu fil d’émoisMamie H, voici son dernier ouvrage :  Famille je thème. (Editions Mutine). Antérieurement aux Editions Nykta : T’iras pas cracher sur ma Dombes, et  Les filles ça pleure.
Ainsi voit-on aussi que Bernard Châtelet n’est dénué ni d’humour ni de culture…
Il s’essaye aussi au « racontage » de nouvelles, les siennes, dans des bibliothèques, au café La Jeanne de Bourg-en-Bresse, et sur scène.