Laurent Jeannin



Laurent Jeannin devait participer à la 23ème Fête du Livre d'Autun les 4 et 5 avril 2020
En fonction de son actualité, il est régulièrement présent à la Fête du Livre d'Autun. 


Laurent JEANNIN, photographe et auteur, parcourt le monde depuis 1977, à la découverte de sa plus grande richesse : ses peuples. Il fait souvent le grand écart entre l'Amérique du sud et l'Extrême Orient sans pour autant négliger l'Europe et bien sûr la France. La photographie est son mode d'expression favori, qu'il conjugue sous forme de diaporamas en fondu enchaîné et sous forme de photographies noir et blanc argentique dont il assure lui-même le traitement. 

En réponse à l’interrogation : qu’est-ce qu’être photographe aujourd’hui ?- il préfère se désigner comme "non photographe".
" L'acte photographique n'a de sens et d'intérêt que parce qu'il permet de comprendre le monde, ni plus ni moins. Photographier ce qu'on pense rend aveugle, penser à ce qu'on photographie rend borgne. Alors je préfère me laisser surprendre par la vie : le hasard compose, je dispose. » 

Toute l'actualité de Laurent Jeannin sur Le Carnet Diaventure


En 2018, il présentait à Autun A l’ombre d’une promesse, ouvrage faisant découvrir Israël et la Palestine.

En 2019, avec Le coin du voile il choisissait l'Iran. Plutôt que l'actualité d'un pays parfois jugé infréquentable par les occidentaux, ses références étaient celles des Contes du Pays des Mille et une Nuit, des Lettres Persanes de Montesquieu et surtout du Carnet de voyage que Pierre Loti publia en 1903…

En 2020, il revient à la Fête du Livre avec son dernier livre  Visa pour la Corée (récit d'un voyage en Corée du Nord) qu'il nous présente ainsi :
Il y a une chose pire que d'avoir une mauvaise pensée, c'est d'avoir une pensée toute faite (C. Péguy)
C'est sur ces bons mots qu'en 2017 au plus fort des "tensions balistiques", je formai le projet d'aller poser mon regard au pays de Kim pour crever les écrans des propagandes. Après plus d'un an d'une promesse fluctuante sur la réalité de cette aventure, j'arrive non sans mal à Pyongyang le premier septembre de l'année 107 du juche (2018). La République Populaire Démocratique de Corée (ainsi se nomme officiellement la Corée du Nord) m'ouvrait ses portes si l'on peut dire...

                                  


Autres ouvrages présentés :

  • Typhoon is coming (un reportage sur le Japon de 2015, réimprimé en novembre 2018)
  • Repères (2016)
  • Passons (2014)
  • Eloge de l’adolescence éternelle - Préface de Dominique Drouin (2013)
  • En guise de photographie (2010)