Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche

Daniel Maximin

Daniel Maximin a participé à la Fête du Livre d'Autun en 2007 et en 2014.

 

Ecrivain majeur des Antilles et de la langue française, Daniel Maximin est né en Guadeloupe en 1947. En 1960, sa famille s'installe en France où il fait des études de lettres et sciences humaines à la Sorbonne. Puis il est chargé de cours à l'institut d'Etudes Sociales et professeur de lettres.


photo des archives de famille de D.Maximin DR

 
  De 1980 à 1989, il est directeur littéraire aux Editions présence Africaine et producteur de l'émission Antipodes à France Culture. Puis il revient en Guadeloupe comme Directeur régional des Affaires Culturelles.
En 1997, il est chargé d'organiser la célébration nationale du 150è anniversaire de l'abolition de l'esclavage. Il a été Conseiller à la Mission pour les Arts et la Culture au Ministère de l'Education nationale, responsable de la littérature et de l'éducation du Festival Francophone en France en 2006.
En avril 2008, à Fort de France, il fut le maître de cérémonie des obsèques de son ami le poète Aimé Césaire
Il a été commissaire général de l'exposition 2011, l'année des outre-mer.

  En 2013, interrogé lors de la parution de Aimé Césaire, frère-volcan, il déclarait : « Nous, les Caribéens, nous sommes un peuple sans père. Le passé est là, perdu dans l’immensité de l’océan qui nous entoure et qui est notre origine véritable. Le sang de tous les continents coule dans nos veines. Notre quête n’est pas celle des racines, mais celle du fruit. C’est cette réalité que j’ai voulu rappeler aux obsèques de Césaire en 2008, lorsque j’ai pris la parole pour proposer qu’il n’était peut-être pas le père, mais le fils de la Martinique ! »

    A la fête du Livre de 2014                   

Ouvrages :
Daniel Maximin est notamment l'auteur de romans aux éditions du Seuil :
« L'isolé soleil », 1981 ; « Soufrières », 1987 ; « L'île et une nuit » (2002).
D'un récit autobiographique : « Tu, c'est l'enfance » (Gallimard, 2004)
En poésie : « L'invention des Désirades » (collection Points Poésie, 2009).
Essai : « Les fruits du cyclone, une géopolitique de la Caraïbe » (Seuil, 2006)
Avec la photographe Anne Chopin : « La Guadeloupe vue du ciel » (HC Editions, 2008), 
et aussi : Antilles secrètes et insolites (Glénat, 2011), Césair et Lam, insolites bâtisseurs (HC Editions, 2011), et Aimé Césaire, frère volcan (Le Seuil, 2013). 

Daniel Maximin avait présenté « Les Fruits du cyclone, une géopolitique de la Caraïbe » (Seuil) à la Fête du Livre d'Autun 2007, sur le stand de la littérature antillaise.


Daniel Maximin (au centre) lors des entretiens 2007 avec Patricia Martin (de dos)


Le Journal de Saône-et-Loire du 17 avril 2007