Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche

Claude Piéplu

A la Fête du Livre d'Autun en 1999, Claude Piéplu présente Il faut croire aux éléphants blancs (éditions Le Rocher).

Claude Piéplu est devenu du jour au lendemain célèbre au milieu des années 60 grâce aux fameux Shaddocks. Trente ans plus tard, cette émission culte de la télévision est encore programmée sur certaines chaînes. Elle doit en partie son énorme succès auprès du public à la voix si typée et particulière de son présentateur. Claude Piéplu est né en 1923, d'un père normand et cuisinier et d'une mère ardennaise. Ses parents ayant divorcé lorsqu'il avait dix ans et sa mère devant se débrouiller seule, il doit gagner sa vie très jeune. Pendant la guerre, tout en continuant à travailler durant la semaine, il suit le dimanche les cours de Maurice Escande, sociétaire de la Comédie Française, monstre sacré du Théâtre Français de l'époque. C'est avec le Maître, bientôt au Conservatoire où il a comme condisciples Claude Santelli, Michel Bouquet et Dany Robin, et sur scène, qu'il apprend peu à peu son métier. Il débute au théâtre en septembre 1944, aux Mathurins, puis passe au Théâtre Marigny à la compagnie Renaud-Barrault, et entreprend à partir de la saison 1949/1950, sous l'égide du théâtre de l'Union française, des tournées en Europe et dans le monde. C'est au retour d'une longue tournée africaine qu'il entre dans la compagnie Jacques Fabri où il passe entre 1956 et 1962 six fructueuses et heureuses années professionnelles. A côté de son importante activité théâtrale qu'il poursuit encore aujourd'hui, Claude Piéplu s'est imposé comme l'un des acteurs de premier plan du cinéma français. Il fête cette année ses cinquante ans de carrière cinématographique : il a travaillé avec les plus grands réalisateurs, d'André Cayatte et Jean Duvivier à Claude Chabrol et Claude Miller, en passant par Claude Berri, Michel Deville ou encore Claude Zidi avec lequel il vient de tourner Astérix et Obélix (sortie prévue en février 1999), dans lequel il tient le rôle du druide Panoramix. A la télévision, en plus des Schaddocks, il a été plébiscité dans les deux émissions iconoclastes du tandem Ribes/Topor, "Merci Bernard" et "Palace". S'il est un formidable acteur comique, il a également incarné de nombreux personnages inquiétants, registre dans lequel il excelle et qui fit de lui dans les années 70 un des acteurs fétiches de Luis Bunuel. Accro à son métier, il l'est tout autant à la chose publique. Très concerné par les problèmes sociaux, syndicaliste discret, pacifiste forcené, écologiste raisonné, défenseur du patrimoine, il ne manque pas une occasion de batailler avec quelque forme de pouvoir que ce soit. "Drôle de zigue", comme il aime à se qualifier lui-même ; Claude Piéplu est révolté mais jamais désespéré, et utopiste à ses heures : Il faut croire aux éléphants blancs.