Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  14 novembre 2018

 

 

Apollinaire
Le mal-aimé

  LECTURE  ET MUSIQUE
  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  15 novembre - 20h30 

  Exposition 
  Texte et textile 
  Au fil des mots 

  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  Du 16 octobre au 17 novembre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Yas Munasinghe

Yas Munasinghe a participé à la 18e Fête du Livre d'Autun, les 11 et 12 avril 2015.

Il est déjà venu en 2014, et en 2011.

 

Cette année, il revient avec ALPHA OMEGA, son nouvel album.

Yas Munasinghe a présenté en 2014 son album Retour en autunois (Ed. de Bourgogne,), avec Maxime NOYON au scénario. C’est l’histoire d’un jeune homme qui revient dans sa ville natale où il retrouve son amie. Il sera amené à traverser Autun pour redécouvrir le passé de l'ancienne cité éduenne ainsi que le sien.
 

Les deux auteurs (dessin pour Yas, Maxime au scénario) en plein travail.

 

En 2011, il était présent sur le stand du Conseil Local Jeunes, et présentait sa BD
Batterie faible ! L'art de la couhardise

   

Yas Munasinghe est un artiste autunois originaire du Sri Lanka. Il s'est orienté vers l'Art très tôt en poursuivant des études d'Arts Appliqués à Lonchamps (71) et d'Arts Plastiques aux Beaux-Arts de Chalon-sur-Saône (Ecole Média Art Fructidor) et Dijon.

Il s'est manifesté à plusieurs reprises lors de performance artistique et expositions en Bourgogne. Il est membre de plusieurs associations comme « Les Artistes Contemporains Autunois », « L'association des jeunes citoyens » et « Le conseil Local Jeune Autunois ».

En parallèle, il travaille en tant qu'illustrateur, infographiste, et intervenant dans les écoles.

 

Le travail de Yas Munasinghe tourne autour de la figuration et la performance. Il s'est fait remarquer par ses peintures figuratives mais sa vocation première est la narration graphique. Il s'appuie sur la bande dessinée pour exprimer ses réflexions artistiques portées sur l'identité sociale et le rapport au langage. Sa volonté est d'amener la forme de la Bande dessinée et ses « règles » dans un autre espace. On discerne les influences de Magritte, Picabia, Cris Ware ou encore Daniel Clowes.


"L’idée de créer une BD qui a pour fond la ville d’Autun m’habitait depuis longtemps. L’occasion m’étant donnée grâce au conseil local jeune autunois, il a fallu que je définisse un angle sous lequel je devais entreprendre cette aventure. Je ne voulais pas faire une histoire qui retrace l’histoire d’Autun.

Certes, Autun est une ville historique et a un patrimoine impressionnant. Et je suis très passionné par cette ville qui m’a vu grandir. Mais, je voulais justement me servir de ses décors historiques pour les introduire dans un genre différent. D’où l’idée de partir dans un genre « étrange / fantastique / Science fiction/ drame psychologique et amoureux ».

Voilà pourquoi le récit débutera par la pyramide de Couhard, qui me fascine, parce que c’est un lieu de souvenirs personnels et parce que nous ne savons pas vraiment ce qu’elle a été, jadis. Alors toutes les interprétations sont possible. Je voulais mettre à l’honneur ce monument seulement, car comme je l’ai évoqué précédemment, je n’avais pas l’intention de faire un guide touristique en BD avec tous les monuments d’Autun. Non, l’idée était de partir d’un point d’Autun et de transcrire un récit qui se passe dans le quotidien des Autunois." Propos recueillis en 2011.