Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  14 novembre 2018

 

 

Apollinaire
Le mal-aimé

  LECTURE  ET MUSIQUE
  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  15 novembre - 20h30 

  Exposition 
  Texte et textile 
  Au fil des mots 

  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  Du 16 octobre au 17 novembre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Michel HUBER

Michel Huber a participé à la Fête du Livre d'Autun les 14 et 15 avril 2012
 
(présent le samedi uniquement)

        

Michel HUBER est agrégé, docteur en sciences de l’éducation, secrétaire national du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN).Dans le sillage de ses recherches pédagogiques - du devoir de Mémoire à l’enseignement de l’Histoire – il publie aux éditions dijonnaises Raison et Passions les Chroniques du Jacquemart  et  Mémoires d’une route millénaire. Récits historiques vraisemblables entre Bourgogne et Franche-Comté. Au centre d'un losange entre Gray au nord, Dôle au sud, Dijon à l'ouest, Besançon à l'est, entre Bourgogne et Franche-Comté : la départementale D 959, une ancienne voie romaine. Trajet immémorial reliant, à travers les Alpes, l'Italie et la Méditerranée à la Grande-Bretagne : route de l'étain, chemin d'invasions, itinéraire de pèlerinages, route des Croisades, cordon ombilical reliant l'Europe de l'Ouest à la Papauté romaine. Tantôt trait d'union, tantôt frontière entre le Duché et le Comté de Bourgogne, entre le Royaume de France et le Saint-Empire romain germanique, entre la France et les possessions espagnoles. Ligne d'échanges mais aussi d'affrontements qui ne s'estompèrent qu'avec la Monarchie absolue puis la République.
A travers douze récits mettant en scène des personnages, humbles ou illustres, qui ont pu emprunter cet axe de communication, l'auteur nous plonge dans l'histoire de cette route. Nous rencontrons ainsi un des derniers Néandertaliens, quelques disciples de Saint Bernard, Guy de Pontailler Maréchal de Bourgogne, Henri IV, Napoléon Bonaparte, une Reine exotique spoliée par la colonisation française et quelques maquisards à l'été 1944. Un renouvellement du « roman historique » susceptible d'aider petits et grands à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent et agissent aujourd'hui.