Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  14 novembre 2018

 

 

Apollinaire
Le mal-aimé

  LECTURE  ET MUSIQUE
  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  15 novembre - 20h30 

  Exposition 
  Texte et textile 
  Au fil des mots 

  Bibliothèque Bussy-Rabutin 
  Du 16 octobre au 17 novembre 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Jacques Madignier

Jacques Madignier a participé à la Fête du Livre d'Autun, les 14 et 15 avril 2012.

Jacques MADIGNIER est Bourguignon, docteur en histoire, médiéviste, chercheur au sein des Fasti Ecclesiae Gallicanae, un des programmes constitutifs du "Groupe De recherche Européen" (GDRE) "Aux fondements de la modernité étatique en Europe, l'héritage des clercs médiévaux ». 

Dans Les chanoines du chapitre cathédral d’Autun. Du XIe siècle à la fin du XIVe siècle (éd. D.Guéniot novembre 2011), il met en lumière, avec une fascinante érudition, l’importance de cette communauté de clercs qui secondaient l’évêque d’Autun. Le chapitre cathédral d’Autun apparut dès les IXe-Xe siècles comme l’une des institutions religieuses les plus vivantes de Bourgogne. Jusqu’au XIVe siècle, il connut une sorte d’apogée marquée par la stabilité de son recrutement aristocratique et la puissance de son patrimoine savamment géré. Les chanoines autunois s’attachèrent à enseigner, à secourir les faibles, à entretenir la prière au chœur des deux cathédrales de la cité. En témoignent des sources nombreuses et des recherches archéologiques récentes. Grâce à eux, Autun devint un foyer liturgique prestigieux, un centre de pèlerinage renommé où le culte de Lazare était promesse de rédemption. Pendant longtemps la vie des chanoines s'inscrivit entre les murs étroits de la ville haute. À compter du XIVe siècle, des destins plus exceptionnels furent promis à ceux qui s'éloignant de la cité épiscopale gagnaient l'entourage des papes d'Avignon, la cour des rois de France ou des ducs de Bourgogne.