Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
   21 novembre 2017

 

  Graines d'écrivains 2018

date limite : 31 janvier 2018 



 

 


 


 

 


Recherche

Muriel Sendelaire

Muriel Sendelaire a participé à la Fête du Livre d'Autun, les 14 et 15 avril 2012.

  

Bourguignonne au parcours atypique, Muriel Sendelaire, d'abord ouvrière, a repris des études à 35 ans et à Paris. Mais l'écriture est sa passion depuis toujours. Et souvent sur le métier elle a remis l'ouvrage... En effet, elle avait fait lire quelque chose. On lui a dit « Il faut travailler, écrire tous les jours... » Puis un an après : « Buvez du cognac ! Voyagez, habillez-vous en vert, en rose... et arrêtez d'écrire !! »

Vingt ans plus tard, elle reprend la plume et se voit publiée dans diverses revues de poésie : Lieux d'être, le Cri d'Os, Simili type, Parterre verbal, Pages insulaires, Arpa... En 2008 est sorti Le chant contraire, suivi de Douce Lévitude.
Personnalité rieuse, discrète, modeste ; une poésie tout aussi modeste mais recherchée comme un haïku, ainsi que le suggère le titre du dernier recueil Cher acidulé, qui propose à notre imaginaire des poèmes courts, écrits au rythme des saisons...
Par ailleurs, elle est très intéressée par l'astrophysique,... et la musique, passant de longues heures à travailler au violon et à l'accordéon pour ensuite jouer avec d'autres, « c'est là qu'est le plaisir », dit-elle.