Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

Gilles Paris

Gilles Paris a participé à la 17ème Fête du Livre d'Autun des 12 et 13 avril 2014.

Il était présent aussi en 2012.

 

   
 Copyright J-P Baltel  

Gilles PARIS fut tout d'abord fonctionnaire au ministère de la Jeunesse et des Sports au service de documentation, puis journaliste dans le domaine du cinéma et de la musique dans la presse populaire. Il fut ensuite attaché de presse dans l'édition, d'abord chez Jean-Claude Lattès et Plon, puis en free lance.

Parallèlement Gilles PARIS dirige une agence de communication spécialisée dans l’édition et qui s’ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles.


Ses romans nous transportent dans le monde douloureux et parfois cocasse de l’enfance: Papa et Maman sont morts (1991) et Autobiographie d'une courgette (2002) adapté une première fois en 207 pour la télévision par Luc Béraud et intitulé C'est mieux la vie quand on est grand avec Daniel RUSSO dans le rôle du gendarme ; puis au cinéma en 2016 par Claude Barras sous le titre Ma vie de courgette. Il s'agit d'un film d'animation, avec les voix, entre autres, de Gaspard Schlatter et Sixtine Murat.

Le livre de Gilles Paris : Autobiographie d'une courgette
"Ce roman raconte la vie d'Icare alias Courgette, un jeune garçon de 9 ans qui vit seul avec sa mère alcoolique depuis le jour où son père est parti « faire le tour du monde avec une poule ». Il se cache souvent dans son grenier car c'est le seul endroit où sa mère, qui le bat tout le temps, ne peut monter pour le frapper car elle a une jambe raide depuis un accident de voiture. Au grenier, il joue avec des pommes et regarde le petit voisin qui joue avec les cochons de son père, dans le jardin.
Un jour où sa mère est en pleine déprime et s'en prend au ciel, Icare trouve le revolver de celle-ci en fouillant dans sa chambre et essaie de « tuer le ciel, qui a fait partir son papa avec une poule et boire sa maman ». Sa mère tente de lui enlever l'arme, mais le coup part, qui blesse mortellement sa mère. Après cet accident dramatique, Icare est placé aux Fontaines, un foyer pour enfants .

Sa vie change radicalement, avec Rosy, l'éducatrice, les autres « zéduc' », François, Michel, Pauline la « sale petite grue », Charlotte et Mme Papineau la directrice, mais surtout les copains  : Ahmed qui fait pipi au lit, les frères Chafoin, Boris et Antoine et leur « jeu du dictionnaire », Jujube, qui passe son temps à manger, Alice qui a toujours les cheveux dans les yeux, Béatrice qui se met les doigts dans le nez, Simon, qui sait tout de ses copains, mais au passé dont personne ne sait rien, mais surtout Raymond, le « gentil policier » et son fils et Camille, dont il tombe amoureux.
Écrit à la première personne, du point de vue d'Icare, ce roman d'apparence naïve est en fait une véritable critique du système social français. En effet, Gilles Paris s'efforce de dresser un tableau réaliste de la vie des orphelins en France, montrant un foyer d'accueil pour dévoiler le mode de vie des enfants, la manière dont ils sont éduqués ainsi que les relations avec leur entourage
." Extrait de Wikipedia

 Son  livre, Au pays des kangourous(2012), roman aux accents drôles et poétiques, raconte la dépression d’un homme à travers le regard de son petit garçon : « Un matin, Simon trouve son père recroquevillé dans le lave-vaisselle ».Il a remporté de nombreux prix littéraires.

 

L'été des lucioles (2014), son dernier ouvrage paru aux éditions Héloïse d’Ormesson, mi roman d'initiation, mi conte, c'est le regard d'un enfant. Les lucioles, les papillons et Gilles PARIS nous entraînent dans leur univers, le temps d'un été. Un voyage au pays de l'enfance qui déborde d'émotion et de tendresse.

Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c'est parce que François, son père, n'ouvre pas son courrier qui s'amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c'est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu'elles sont heureuses ensemble. Et c'est parce que les adultes n'aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu'il a rencontré son meilleur ami Gaspard.

Les vacances au Cap-Martin, cet été-là, seront pour Victor et son copain Gaspard l'occasion de partir à l'aventure sur l'étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte. En guidant les garçons jusqu'aux passages secrets menant aux somptueuses villas, papillons, baronne et jumeaux feront bien plus que leur ouvrir la porte des jardins enchantés.