Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche

Laurent Sieurac (BD)

 Laurent Sieurac a participé à la 17e Fête du Livre d'Autun, les 12 et 13 avril 2014. 

Annulation de dernière minute

 

Je suis né un 6 mars 1974 dans la petite bourgade d’Arles.
Après un Bac E obtenu dans cette même ville, je passe quelques années à la fac de Luminy (Marseille) à étudier les sciences ou je décroche finalement une maîtrise de chimie. En parallèle, se monte à Arles une petite association, dont j’allais devenir rapidement le trésorier, et qui, dans un premier temps, allait lancer un petit magazine à parution occasionnel du nom de Babylone. Plus tard, le festival « Arles fait ses bulles ».
L’aventure Babylone tournera rapidement court, mais elle aura eu le mérite de me re-pousser à dessiner après mes premières années de fac studieuses. Naturellement, je traversais l’avenue de Luminy pour aller juste en face, aux beaux-arts.
Je fus donc, pendant deux années, autodidacte aux beaux-arts de Luminy jusqu’au moment où eu lieu LA rencontre !
C’est fin 1998 que ce fait la rencontre avec pierre LEONI, futur président directeur général, comptable, directeur de collection, maquettiste, lettreur etc. des éditions Clair de Lune. De cette rencontre naîtront plusieurs albums dans la série Les Prophéties Elween (3 tomes à ce jour et un dernier tome achevé mais non encore publié, même si je garde l’espoir d’autoéditer une intégrale reprenant les 4 tomes de la série ainsi que quelques bonus !) dont je réalise, pour l’occasion, scénario, dessins et couleurs !
Mais voilà, le divorce semble inéluctablement consommé avec les éditions Clair de Lune et je commence alors une collaboration avec Jean-Charles GAUDIN au scénario et Alexe, Thorn puis Fabien Alquier à la couleur pour les éditions Soleil.
De cette première collaboration naîtront les quatre tomes de la séries Les Princes d’Arclan. S’enchainent alors diverses collaborations, avec Ange pour le tome 6, La Geste des Chevaliers Dragons, puis encore avec Jean-Charles Gaudin pour les deux premiers tomes de l’adaptation du chef d’œuvre de ROBIN HOBB, L’Assassin Royal, puis avec Patrick Weber pour l’adaptation là aussi de son roman Vikings : Les racines de L’ordre Noir chez Timée et enfin, avec Jean-François Di Giogio, pour une trilogie intitulé Erik Le Rouge dont le premier tome est sorti au printemps 2013.
 
 
En parallèle de cette production pour Soleil, je crée une nouvelle série intitulée Arelate, en collaboration avec Alain Genot qui cosigne le scénario de cette histoire se passant à Arles à la fin du premier siècle après JC. C’est pour moi l’occasion de revenir au scénario mais également à la couleur.
Les trois premiers tomes sont parus aux éditions CLEOPAS, entre Novembre 2012 et Août 2013, permettant ainsi de publier rapidement le premier cycle de cette nouvelle aventure.
C'est une série qui permet d'explorer l'antiquité sous un regard un peu différent de ce que les lecteurs de Bandes Dessinée ont l'habitude de lire, en proposant une approche des plus rigoureuse sur le fond tout en tachant de rester dans le pur divertissement. Un habile exercice d'équilibre qui nous a permis de remporter plusieurs prix, dont celui du meilleur album en 2009 au festival de Rive de Gier (pour l'édition N&B maintenant épuisée !) ainsi que la meilleure couverture en 2012 pour le tome 2.