Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche

Henri Buttin

Henri Buttin a participé à la 18ème Fête du Livre d'Autun, le 12 avril 2015

Né en 1919 à Paris, Henri Buttin a vécu dès 1920 au Maroc jusqu’à l’abandon par la France du protectorat en 1956. Il est docteur en droit à Lyon en 1941. Suite à l’occupation allemande de la zone sud, il cherche à rejoindre l’armée d’Afrique à laquelle il appartient. Evadé de France par l’Espagne, lieutenant-pilote de bombardier formé aux Etats-Unis, il intègre une escadrille de janvier à mai 1944. Croix de guerre1939-1945, il vient d’être fait chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur dans le cadre du 70e anniversaire des débarquements et de la Libération. Avocat au barreau de Meknès jusqu’en 1956, il devient ensuite juriste international pour de grands groupes français et étrangers, à Londres, à Bruxelles, à Paris, et arbitre près la cour d’arbitrage de la Chambre de commerce Internationale.
Venu découvrir Autun à la Noël 2010, il s’installe trois mois plus tard avec son épouse dans la Villa Saint-Lazare, résidence pour seniors logée dans un ancien couvent de la Visitation datant du XVIIe siècle. Et se passionne immédiatement pour ce lieu prestigieux qui garde l’exacte disposition du 19e monastère de la Visitation Sainte-Marie fondé par sainte Jeanne de Chantal en 1624. 
Henri Buttin fouille les archives, propose une riche iconographie, trace quelques portraits d’une plume allègre. De siècle en siècle, d’un ordre religieux à un autre, le lieu a préservé son originalité première. Il est devenu au XXe siècle l’Institution Saint-Lazare. Au XXIe siècle, c’est la Villa Saint-Lazare, résidence catholique rénovée, classée monument historique, qui offre son cloître, ses jardins, ses salons à qui cherche silence et beauté. Etonnez-vous donc que l’auteur ait donné pour titre à son livre Le Trésor de la Villa Saint-Lazare !