Menu
Partenaires
A l'affiche


Un soir, un livre 
17 janvier 2018


  Ecouter lire 
   Le Carnaval des Z'animals 
14 janvier 2018

 

  Graines d'écrivains 2018
date limite : 31 janvier 2018 

 


Recherche
Vous êtes ici: Accueil > Ecouter lire > Lectures 2017

Lectures 2017

 

  Le 24 novembre à la librairie La Promesse de l'aube 

20 heures 30

  Deux retraités heureux : Bouvard et Pécuchet  

Conférence-spectacle de Jeanne Bem, avec la complicité d'Ecouter Lire 

 Le roman de Flaubert, « Bouvard et Pécuchet », a ses inconditionnels qu’il fait rire à chaque page. D’autres lecteurs le trouvent trop systématique et passablement ennuyeux. Jeanne Bem en montre une facette méconnue, en l’abordant par le thème de la retraite. Dès le début du roman, Bouvard et Pécuchet quittent Paris pour la campagne et s’embarquent ensemble dans une vie de retraités hyperactifs ! Avec ce thème, nous sommes tous concernés. Flaubert lui-même vivait une vie de rentier autant qu’une vie d’artiste, et il a projeté ses expériences sur ses deux héros. Il va être question d’amitié, de jardinage, de désir d’apprendre et d’expérimenter, d’éducation des enfants, de désillusion, de rebond d’énergie, et de sérénité. La conférence sera entrecoupée de lectures de courts passages tirés du roman, par le groupe « Ecouter lire » de « Lire en pays autunois ». 

Partenariat UTB/LPA/Librarie

 

 

  Le 6 mai au Moulin de Chazeu  

  Le nu 

  A 19 heures

 

Peindre le nu, dire le nu. Le nu, mot masculin, mais qui désigne avant tout le corps féminin. Ce sont surtout des femmes que l’on voit sur les tableaux.  Ce sont leurs charmes que poètes et paroliers, romanciers et romancières ont cherché à dévoiler, chacun ou chacune avec ses mots et ses rythmes propres. Le groupe « Écouter lire » fera entendre quelques-uns de ces textes, entre éloge de la beauté et humour souriant.

 

Lectures accompagnées d'une exposition de nus, réalisés par les étudiants de l'Ecole d'Arts Plastiques d'Autun.

partenariat LPA/UTB/TRAC

    Passages, pas sages 

  tel est le thème retenu pour les lectures de février 2017 

Comme écartant du pied ce qui fut

sans un regard en arrière

l’année s’en va

Senkaku
     

Tout a peut-être commencé avec le passage couvert à Autun, et avec tous ces autres passages, ces inventions des villes qui dès le 19e siècle ont fait rimer commerce et sociabilité.
De là, il n'y a qu'un pas vers les belles passantes, et vers l'idée de la condition humaine, car elle n'est que passage perpétuel, c'est-à-dire mouvement, transmission, frontières, étapes et obstacles surmontés, échanges et accueil.
Le passage (sage ou pas), c'est la vie. C'est le message qu'essaieront de faire passer les lecteurs et lectrices de Ecouter lire, à travers une quarantaine de textes

 

Un spectacle décliné, cette année, sur le thème « Passages – Pas… sages », vu à travers d’Apollinaire, Zola, Pierre Dac Prévert, Marcel Aymé…

 

« Passages – Pas… sages », jeu de mots, glissement d’une idée à l’autre. D’abord au sens propre, comme Passage couvert Balthus. Puis au sens figuré avec juste l’idée du passage d’un moment à un autre, de l’enfance à l’âge adulte, du soir au matin, d’un lieu à l’autre, du Maghreb en Europe, d’un ici à un là-bas… Le passage c’est encore le mouvement, la transmission, les frontières, étapes et obstacles surmontés, les échanges et l’accueil. Mais aussi « Pas sages », car les passages, au propre, comme au figuré, sont souvent lieux de tentations, d’erreurs, de rencontres, propices à n’être pas sage… Et si on est « de passage », on s’autorise aussi parfois à n’être pas sage…

Ce rendez-vous, qui a attiré une cinquantaine d’auditeurs, fait partie des plaisirs de la lecture et des chemins qui y mènent. Un moment ou l’humour, parfois, et la réalité se sont imbriqués à travers la lecture d’une quarantaine de textes contemporains ou anciens.

 

 

(http://www.lejsl.com/edition-autun/2017/02/13/une-nouvelle-lecture-spectacle-par-ecouter-lire)