Menu
Partenaires
A l'affiche

  Eve ou la folle tentation 


   Musée Rolin
du 23 juin au 15 octobre 2017
 

 

   Arts et livres en Ouche 

 
    30 septembre et 1er octobre 
Bligny-sur-ouche

 

Un soir, un livre 
  6 septembre 2017

 


 


 

 


Recherche

Les 15 de la 15ème

 
 

 15 manifestations pour le 15ème anniversaire de La Fête du Livre
Pour en savoir plus, cliquer sur les images et voir ci-dessous 

 

   


Roselyne Guilloux pendant sa conférence du 11 avril 2012 sur
 les troubles des apprentissages des enfants

 

   

Concours de lecture en français 

mercredi 4 avril 2012

 

Ci contre les lauréats, en compagnie de Monsieur le maire d'Autun, de D. Goujon, présidente de LPA, et de MF. Strasberg, responsable des concours.
 Photo prise après la remise des récompense  pendant la Fête du Livre

 

   

28 mars 2012

Concours de lecture en langues étrangères :

Allemand, Anglais, Espagnol 

Palmarès : ici

   

DERNIER CAFE-PHILO de la saison

Il semble bien que les hommes, quelles que soient les époques, les sociétés, règlent leur comportement individuel et collectif sur des normes (ce qui se fait, ce qui ne se fait pas) qu’ils considèrent comme des valeurs (c’est bien, c’est mal) au point de condamner moralement, voire physiquement, ceux qui ne les respectent pas. Au cours du temps et suivant les diverses cultures, ces normes ont pu changer alors que toutes se sont prétendues et se prétendent universelles. Cela soulève quelques questions auxquelles la philosophie a tenté de répondre : Existe-t-il des valeurs morales universelles qui permettraient de définir pour tous les êtres humains le bien et le mal ? (la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 fait le postulat que la réponse à cette question est « oui ».) Sur quoi doivent être fondées les valeurs morales et les règles qui s’ensuivent ? Répondre à cette question est capital car de cette réponse dépendent non seulement la réponse à la première question mais à beaucoup d’autres comme : Pourquoi n’a-t-on pas réussi à dégager une morale universellement partagée ? Faut-il céder au relativisme moral et culturel (à chacun sa culture, à chacun sa morale) ?

Partenariat Lire en pays Autunois - Université pour tous de Bourgogne Autun.

 

 

 

 

   

16 mars 2012 
 Luzy
Conférence-débat
 
médecin généraliste et écrivain
 
 Médecine, politique et société 
 
En partenariat avec le Comité de territoire et le Collectif Partages de Luzy 
Ci contre et ci dessous : Luc Perino à Luzy. Photo Yves Nivot

Témoignage d'un participant à la conférence : 
" Ce courriel simplement pour vous remercier, ainsi que vos partenaires organisateurs de la soirée-débat de vendredi soir dernier. Avec un intervenant enthousiaste, passionnant et... sans langue de bois !
Et pour moi qui suis également un maillon du "monde agricole" -selon l'expression consacrée !-, les similitudes des questions évoquées par le Dr Périno avec les problématiques actuelles de l'Agriculture sont assez frappantes !

Le déplacement aller-retour de 100 km vers la bonne ville de LUZY valait vraiment le coup, encore merci !! "

   

Café Philo
 
Jeudi 16 février 2012, autour de Gérard Chazal, initiateur et animateur des Cafés-philo (ci-dessous au centre de la photo à droite), le public s'est réuni pour débattre autour du thème proposé. L'homme entretient, depuis fort longtemps, avec la machine, des relations ambivalentes ; la machine, source d'aliénation ou de libération ? La question reste posée après des échanges animés... 

 

 

   

Luc Bergougnoux, auteur du Soldat perdu, son premier roman, était l'invité vedette du Café littéraire qui se tient traditionnellement à Igornay en février, dans une atmosphère très conviviale. Les participants, passionnés de lectures, ont échangé leurs coups de coeur de l'année. J.C.Cougny était présent.

Luc Bergougnoux sera présent à la Fête du Livre d'Autun les 14 et 15 avril 2012.

 

 

   
L’opération 1, 2, 3, albums est organisée chaque année par l’association départementale Livralire, dans le but de faire lire les « oubliés » de la lecture et des bibliothèques, en partageant avec eux des histoires, au cours d’un voyage intergénérationnel.
Lire en pays autunois est en 2012 à Autun partenaire de cette opération, en collaboration avec l’Espace St Ex et son service animation.
Le « voyage lecture » 1, 2, 3, albums a commencé mardi 31 janvier 2012, Espace St Ex. :
10 albums, textes illustrés, sont présentés à de futurs lecteurs, les jeunes résidents du Foyer des Jeunes Travailleurs, grâce à une scénographie. 
Le lancement du « voyage » a eu lieu présence d’une douzaine de jeunes résidents attentifs. La scénographie, conçue par Véronique Lombard de Livralire, et son équipe, a permis la présentation, en images et par la lecture de courts textes, des 10 albums, textes illustrés « grand large » parus entre juin 2010 et mai 2011.
Magali Barthoulot, animatrice vie collective à l’Espace St Ex, a participé à la préparation du voyage, notamment à la préparation matérielle de la scénographie, et a accompagné les lecteurs tout au long de leur voyage et de leurs découvertes.
Elle a présenté le parcours accompli, et les lecteurs ont voté pour désigner leur album préféré, mardi 10 avril.
L’album préféré : La grande dame et le petit garçon, suivi de Jazyaâ la tapageuse, et Le bébé tombé du train


  
Le public attentif devant la scénographie conçue par Livralire pour la présentation des 10 albums

 

 
Le café philo N°2 a connu un vif succès.

 

 

Jeux de lectures 
Noir, c'est noir

Le 22 janvier 2012, Salon d'honneur de l'Hôtel de ville d'Autun

Le noir dans tous ses états : humour noir, couleur noire, négritude... comme chaque année le groupe a proposé un florilège de textes éclectiques.

Pourqoui le noir ? A l'instar de Soulages, le groupe répond : "Parce que" 

 

 

Après les lectures, le partage d'aures plaisirs....
   

Signature de l'adhésion de LPA à la Ligue de l'enseignement, association hébergeant Lire et faire lire, le 19 décembre 2011.

Une autre facette de l'intérêt porté à la lecture par les membres bénévoles de LPA, une ouverture pour d'autres bénévoles éventuellement tentés par cette forme , une  manière de contribuer à développer les liens intergénérationnels.
Sur la photo: 4 des 8 lectrices aux petits des crèches, Michèle Bourgeois de la bibliothèque Communautaire,  Christian Hamonic, président de la Ligue de l'enseignement, et Dominique Goujon, présidente de LPA

 

   

A  gauche, champagne, à droite, foie gras,
 
au milieu, des livres !!

LPA et les trois libraires
partenairesont participé au
 Marché de Noël d'Autun

   
Cafés philo
 
Un partenariat
Lire en Pays Autunois
,
Université pour tous de Bourgogne,
antenne d'Autun et du Pays de l'Autunois-Morvan.  
et Espace saint-Ex.
Le café-philo du 8 décembre 2011 a rassemblé une ciquantaine de personnes.
Libres échanges

Cafés philo animés par Gérard Chazal, professeur émérite de philosophie à l'Université de Bourgogne.

08 décembre : Le progrès existe-t-il ?
26 janvier :       Dignité des savoirs
16 février :        A quoi sert la technique ?
22 mars 2012 :         A quoi sert la morale ?

 

 8 décembre 2011

Le progrès existe-t-il ?

Un public nombreux a répondu à l'invitation pour débattre de cette question.

Le but d'un café philo n'est d'ailleurs pas d'apporter des réponses, mais de partager des points de vues, forcément différents, ce qui contribue à la richesse des échanges et permet à chacun de se faire une opinion.

Ci-dessous à droite, Gérard Chazal sur son "perchoir".

Benjamin Stora

LES PRINTEMPS ARABES

16 novembre 2011

 

   

 

 

 

 Benjamin Stora a présenté ses analyses des récents et actuels évenements dans le monde arabe devant de nombreuses personnes qui ont apprécié la clarté de son exposé.

Une séance de dédicace a suivi : ci-contre, des élèves de classe préparatoire du Lycée Militaire d'Autun.

Ci-dessous à droite, Emmanuel Martinez, notre libraire partenaire autunois.

 

 

   
                                   

                   

François Beaune 

Invité du café littéraire "Un soir un livre". Soirée consacrée à ses deux romans, notamment Un ange noir (sept. 2011, collection Verticales, Gallimard), et à son projet de résidence qui commence en décembre : un mois dans 12 villes successives autour de la Méditerranée, pour collecter des "histoires vraies". 

Ci-dessous : accueil par la présidente Dominique Goujon. 
16 novembre 2011, Hexagone. 

            

    

Joseph Gadrey  a présenté et dédicacé son livre le lundi 17 octobre 2011 au salon des mariages de l'hôtel de ville d'Autun devant un large public.
Pierre Joxe a préfacé cet ouvrage.
Heures de gloire, heures douloureuses, Autun comme le Morvan ont été durablement marqués par une histoire bimillénaire.
De celle-ci, Joseph Gadrey, profondément ancré dans ce terroir et dans son temps, a retenu essentiellement les cinquante dernières années, époque durant laquelle il se trouva fortement impliqué dans la vie locale et morvandelle.
À la fois partie prenante et observateur privilégié de cette période, par son parcours professionnel et citoyen, il a été un acteur dynamique d’Autun, de l’Autunois, du Morvan aussi bien au niveau politique, économique qu’associatif.
À partir de son engagement personnel, militant, il tente de livrer une analyse de ce qui a été fait, de ce qui ne l’a pas été et de ce qui aurait pu être entrepris. Il s’efforce d’en comprendre les raisons et d’en tirer quelques conclusions sur ce qui pourrait constituer les bases d’une démocratie locale ouverte et efficace.

 

Homme de parole et d’action qui a toujours cherché à mettre en avant des principes et des valeurs pour guider une démarche individuelle et collective, Joseph Gadrey a éprouvé le besoin de prendre du recul et de nous livrer plus qu’un témoignage du passé, une réflexion pour l’avenir…

Préface de Pierre Joxe

 

 

 

 

 

De nombreuses personnes ont assisté à la présentation du livre de Joseph Gadrey.

 

 

 

 ***

   Yves Cusset   
Vendredi 21 octobre 2011 au théâtre 

« RIEN NE SERT D’EXISTER » (ou comment trouver la voie quand on part de rien et qu’on va nulle part)

Ce n’est pas un « one man show » comme les autres. Ecrit et interprété par un ex-professeur de philosophie, c’est une véritable redécouverte de l’étonnement philosophique par le biais de l’humour, accessible à tous ceux que la capacité de se questionner et de rire d’eux-mêmes n’a pas complètement délaissés. Yves Cusset y fait le grand écart entre René Descartes et Raymond Devos, afin de faire partager à tous la drôlerie des grandes questions de la philosophie : la mort vaut-elle la peine d’être vécue ? L’amour est-il aimable ? Pourquoi la question pourquoi ? Et surtout : comment trouver la voie quand on part de rien et qu’on va nulle part ?
Yves Cusset n’est pas inconnu dans la région. Il a été à l’origine de « Philo en folie » à l’ECLA à Saint Vallier où il a fait partager aux spectateurs réflexion et rire à travers ses créations théâtrales : « Le remplaçant », « Pardon Platon » (adaptation d’un abécédaire déraisonné : « La philosophie enseignée à ma chouette »).
Depuis quatre saisons, « Rien ne sert d’exister » a été jouée plus de 200 fois, à guichet fermé pendant le festival d’Avignon, et a bénéficié d’une presse particulièrement élogieuse.

C’est à ce tour du monde philosophico-humoristique que Lire en Pays Autunois vous invite, dans le cadre de la préparation de la 15ème Fête du Livre (14 et 15 avril 2012) : 15 ans, 15 manifestations en avant-première…

A l'issue du spectacle, Y.Cusset a dédicacé ses ouvrages.

 

 
L'évenement de rentrée de Lire en Pays Autunois
Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au Monde,
ont présenté leur travail de journalistes sur « affaires sensibles »
et ont dédicacé leur ouvrage
20 septembre 2011, sous la verrière de la Fête du Livre

David Sénat, Aurélie Filippetti, Jean-Hugues Matelly, Jean Charbonniaud, Christine Boutin, Pierre de Bousquet de Florian, Alain Genestar, Jacques Espérandieu, Marc Robert, Yannick Blanc, Isabelle Prévost-Desprez, Yves Bertrand, Claire Thibout, Éric Delzant, Julien Dray, Jean-Pierre Havrin, Gérard Dubois, Valérie Domain, Daniel Bouton, Abderrahmane Dahmane, Didier Porte, Dominique Rossi, Jacques Dupuydauby, Renaud Van Ruymbeke, Patrick Poivre d’Arvor, Patrick Devedjian, Dominique de Villepin : pour la première fois, des victimes du sarkozysme parlent.
Révélations sur la face cachée du pouvoir en place.

Gérard DAVET et Fabrice LHOMME sont grands reporters au Monde.
 

   
 

 Quelques images d'une soirée réussie et fructueuse.
   
   

 haut de page