Menu
Partenaires
A l'affiche

  Un soir, un livre 
  4 septembre 2018


 

  Dégustation littéraire 
  Mercredi 4 juillet 19h30
   Cellier de Benoît Laly 


 Avec le groupe Ecouter Lire 
  PRESENTATION



    Biennale d'art 
    contemporain 

Du 7 juillet au 26 août 
  Dossier de presse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recherche

Ma chère cigarette

Chistiano Ronaldo (Anthony Oliveira) – collège Châtaigneraie, Autun, 71.

 
Ma chère cigarette,
 
 

Je t’écris car je voulais te dire que je te déteste. Au collège, il y a beaucoup de monde qui te fume, ce que je ne trouve pas malin. Ils te fument pour la frime. Ton odeur et ta fumée dérangent tous les non fumeurs, tu empestes, tu pues. Tu donnes plein de maladies graves, tu fais mourir beaucoup de personnes. Les personnes qui te fument, par la suite veulent arrêter, ce que peu de personnes arrivent à faire car c’est une habitude pour eux de te fumer. Quand elles essaient d’arrêter, elles sont stressées, elles n’ont plus de patience et elles s’énervent pour un rien. Tu fais dépenser beaucoup d’argent aux fumeurs. L’État augmente de plus en plus ton prix pour que les fumeurs arrêtent de te fumer, ce qui ne marche pas. Alors les fumeurs vont te chercher dans des pays étrangers car tu es deux fois moins chère là-bas. Quand on est sportif on remarque tout de suite les fumeurs et les non fumeurs car les fumeurs courent cinq minutes, ils sont essoufflés, ce qui n’est pas le cas des non fumeurs qui sont en pleine forme. Alors maintenant, cigarette, je te dis : jamais je ne te fumerai.